VENTE DE « L’ACTUALITÉ » ET DE « CHÂTELAINE » : LES SYMPTÔMES DE L’INACTION LIBÉRALE

Pierre Nantel déplore la réorganisation massive des publications chez Rogers Média, qui mettra en vente des magazines iconiques comme L’Actualité et Châtelaine, bien connus chez les francophones au Canada et forcera la migration en ligne de magazines-phares comme Macleans.

 

« Ça fait des années que les différents gouvernements qui se succèdent à Ottawa savent que le marché des périodiques vit des bouleversements majeurs avec les changements technologiques et la dégradation des revenus publicitaires », soutient Pierre Nantel, porte-parole pour la culture et le patrimoine. « Ce n’est rien de nouveau. »

 

Pierre Nantel se désole du complet laisser-aller d’une décennie par le précédent gouvernement conservateur, tout comme l’inaction du présent gouvernement libéral, qui laisse la crise s’empirer en ne misant que sur des consultations qui ne mènent à aucune action concrète.

 

« J’exhorte les ministres Joly et Bains à sortir de leur torpeur, à s’activer et à rapidement juguler cette crise », ajoute Pierre Nantel. « Tout comme pour la presse écrite, le gouvernement ne doit pas attendre que le marché disparaisse de lui-même pour protéger notre diversité culturelle ».