UNE RENTRÉE PARLEMENTAIRE DYNAMIQUE POUR PIERRE NANTEL

Le député de Longueuil – Saint-Hubert entreprend la nouvelle session parlementaire avec énergie. Parmi ses priorités, Pierre Nantel souhaite contribuer à l’essor économique régional et protéger nos industries culturelles.

Pierre Nantel avait déjà donné le ton à la nouvelle législature le 23 novembre dernier en posant un geste historique lors de son assermentation comme député en déclarant : « Je respecterai les traités conclus avec les peuples autochtones ». Le député de Longueuil – Saint-Hubert s’est ainsi inspiré de la recommandation 94 de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada qui, en juin 2015, proposait une reconnaissance symbolique des traités avec les peuples autochtones.

Le développement économique local sera aussi une priorité pour le député réélu. « On connaît déjà l’importance du secteur aéronautique à Longueuil, essentiel pour la prospérité de la région. Depuis quelques années, il devient de plus en plus clair que la circonscription pourrait aussi devenir un pôle majeur en matière d’électrification des transports, explique Pierre Nantel. En tant que député fédéral, je m’engage à m’investir pleinement dans ces dossiers, que ce soit en jouant le rôle de facilitateur ou en proposant des initiatives créatives, ajoute le député élu pour un deuxième mandat en octobre dernier, évoquant aussi une diversification des activités de l'aéroport de Saint-Hubert.

C’est aussi le moment de rappeler que tous les élus doivent travailler ensemble pour améliorer la sécurité ferroviaire dans la région. Pour ce faire, Pierre Nantel propose la participation à la table du Comité directeur sur le transport des matières dangereuses d’élus de différents paliers de gouvernement.

La reprise des travaux parlementaires sera également l’occasion de demander des comptes au gouvernement en matière de culture, dont Pierre Nantel est le porte-parole au NPD. « C’est un moment charnière pour nos industries culturelles, où nous devons rattraper dix ans d’inaction conservatrice -- et travailler pour que notre musique, notre cinéma et notre télé trouvent un auditoire sur les nouvelles plateformes numériques à l’international », explique Pierre Nantel.

« Et la production télé, ça fait aussi partie de la différence culturelle du Québec. On espère que les Libéraux ne vont pas tarder à renverser certaines décisions obscures des conservateurs, qui ont entre autres voulu couper les crédits d'impôts fédéraux à des émissions québécoises comme Bazzo.TV et Deux hommes en or, ajoute Pierre Nantel. Je vais travailler sans arrêt pour que la production québécoise soit appuyée et non étouffée. »

« Enfin, je souhaite rappeler aux résidents de la circonscription qu’ils sont les bienvenus dans mon bureau s’ils ont besoin d’aide dans leurs interactions avec le gouvernement fédéral. Nous pouvons notamment répondre à leurs questions en lien avec l’assurance-emploi, l’Agence du revenu du Canada ou le Ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté. Nous sommes là pour vous », conclut Pierre Nantel.