SUCCÈS ! LA TOUR DE TÉLÉCOMMUNCATIONS SUR LA RUE LEBLANC EST RETIRÉE

Une tour de télécommunications haute de 15 mètres – installée à 3 mètres d’une maison de Longueuil – a été retirée cette semaine suite aux efforts de Pierre Nantel (Longueuil—Pierre-Boucher) et la collaboration de l’entreprise de télécommunication Telus.

«En 2013, un couple de la rue Leblanc m’a contacté pour me parler d’une énorme tour de Public Mobile, qui avait été installée littéralement à deux pas de leur maison. De passage chez eux, j’ai pu constater en effet que Public Mobile avait effectivement installé cet équipement -- bruyant d’ailleurs -- au pied de leur balcon ! affirme Pierre Nantel. Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, selon la loi fédérale, une entreprise peut installer une antenne aussi imposante sans consulter les citoyens. C’est pas normal ! »

Pierre Nantel a donc entamé des démarches auprès de Telus, qui prévoyait acheter le réseau de Public Mobile. « L’acquisition de cette compagnie par Telus nous a ouvert une fenêtre de négociation pour exiger son retrait immédiat », ajoute Pierre Nantel. J’ai rencontré personnellement la haute direction de Telus à de nombreuses reprises pour relayer le mécontentement de ces Longueuillois. Je suis très content qu’ils aient été à l’écoute, et que cette famille ait tenu son bout. »

Le dialogue entre les élus et un bon citoyen corporatif ont permis un résultat concret dans l’intérêt des Longueuillois. « Mais il vaut mieux prévenir que guérir ! dit Pierre Nantel. À cet effet, le NPD a déposé en 2012 un projet de loi pour que les tours de télécommunications de moins de 15 mètres soient soumises à des règles plus strictes. Les Conservateurs ont voté contre. On a besoin qu’Ottawa révise ces règles-là, et qu’on s’assure que l’installation de ce genre d’équipement à l’avenir se fasse dans le respect des citoyennes et des citoyens. C’est exactement ce que propose le NPD. »