Pierre Nantel parlera culture et patrimoine

Figure de l'industrie québécoise de la musique, Pierre Nantel est nommé porte-parole néo-démocrate pour la culture et le patrimoine

Le député Pierre Nantel, réélu dans la nouvelle circonscription de Longueuil--Saint-Hubert, a été reconduit ce matin dans ses fonctions de porte-parole du NPD en matière de Culture et patrimoine, défendant ainsi à la Chambre des communes des enjeux qui concernent directement le Québec et de nombreux travailleurs et travailleuses chez nous à Longueuil.

 

« Les enjeux de notre culture sont des enjeux qui touchent le Québec directement : c'est la défense de notre langue, de Radio-Canada, des services culturels dans nos ambassades, des industries qui représentent des dizaines de milliers d'emplois chez nous » énumère Pierre Nantel, qui a travaillé pendant près de 30 ans pour le Cirque du Soleil, Audiogram, Sony Musique, Radio-Canada et TVA.

 

En tant que porte-parole pour le patrimoine de 2012 à 2015, c'est Pierre Nantel qui a dénoncé les nominations conservatrices au CA de Radio-Canada, qui a découvert les dépenses inappropriées du président de Bibliothèque et Archives Canada (BAC), et qui a permis de bloquer l'ingérence des Conservateurs, en 2013, dans les compétences du Québec en matière d'éducation.

 

« On a devant nous énormément de défis, comme les quotas en radio-télé, et le rayonnement de notre culture sur internet et les nouvelles plateformes, dit Pierre Nantel. Il n'y a pas de moment plus crucial pour intervenir sur ces enjeux alors que nos industries culturelles sont chambardées par les évolutions technologiques. Si la culture du Québec rayonne aujourd'hui, c'est beaucoup grâce aux leviers de nos gouvernements. D'ici 2019, ça passe ou ça casse pour la culture québécoise et nos industries culturelles. J'espère qu'Ottawa a compris l'ampleur de ces défis et va se préoccuper activement de ces enjeux. »

 

Longueuil et Saint-Hubert : les enjeux prioritaires

Le député de Longueuil-Saint-Hubert a bien l'intention de poursuivre le travail entamé dans son premier mandat pour veiller à ce que Longueuil et Saint-Hubert soient entendus à Ottawa. Du développement d'un pôle stratégique en électrification des transports et en aérospatiale à la participation financière du gouvernement aux projets d'infrastructures de la ville, en passant par le renouvellement de la SPLI à la protection du fleuve et de l'environnement, voilà autant de priorités qui figureront sur sa liste.

 

« Depuis quatre ans, je prends la parole avec franchise au nom des gens d'ici et j'ai l'intention de continuer, s'est exprimé Pierre Nantel. On a du pain sur la planche chez nous sur la Rive-Sud, et j'ai l'intention de travailler avec les élus de tous les partis pour faire en sorte que les gens de Longueuil et de Saint-Hubert soient au sommet des priorités à Ottawa. Je vais m'assurer que le gouvernement passe de la parole aux actes et qu'il livre la marchandise, notamment en matière de réduction du taux de pauvreté infantile, qui frôle les 37% chez nous ».