Parce que Longueuil a l'expertise

Entrevue avec Martin Fortier, président du conseil d’administration - Développement économique Longueuil

 

Pierre Nantel : Qu’est-ce qui pourrait justifier que les Longueuillois revendiquent le titre de technopôle québécois en matière de transport intelligent et durable?

Martin Fortier : Nous avons près de 350 entreprises qui œuvrent dans le domaine du transport, comme fabricants (Bombardier transport, Campagna Motors, LITO, PBSC), comme donneurs d’ordre (Transport Robert, RTL, etc.), ou comme fournisseur de composants clés (TM4, Bathium, Varitron, ETL électronique, etc.). La présence de ces entreprises facilite des projets structurants, par exemple le développement de véhicules électriques ou de véhicules intelligents.

PN : Est-ce qu’on peut dire qu’il y a un effet de masse critique qui existe ? Et qu’on veut multiplier ?

MF : Tout à fait! Ça ne date pas d’hier que l’agglomération de Longueuil se positionne comme un centre d’excellence en transport. Notre position géographique, nos infrastructures routières et la présence de nombreux centres de recherche publics et privés, comme l’Université de Sherbrooke et l’IREQ, fait de nous un territoire de choix pour l’implantation d’entreprises de transport, d’aéronautique et de logistique.

 

PN : Donc on fait ici même une foule de composantes cruciales pour électrifier les voitures. Est-ce qu’il est  réaliste de voir un jour à Longueuil, une usine où on ferait tout le reste?

MF : Nous avons tous les atouts industriels, académiques et même une localisation de premier choix pour faire de l’agglomération de Longueuil un écosystème de classe mondiale pour le secteur du transport de demain! C’est d’ailleurs l’ambition que nous avons avec la mise en place du technopôle des transports.

 

PN : Comment peut-on faire rayonner notre expertise dans le domaine des transports durable et intelligent?

MF : Nos activités de rayonnement et d’attraction passent par la participation à des évènements internationaux, tels que le « Electric Vehicule Symposium » qui a eu lieu à Montréal ou le salon de l’aéronautique de Fanbouroug ou encore Innotrans, qui s’est déroulé à Berlin. Nous menons également des actions concrètes de collaboration internationales par exemple avec la ville de Plattsburgh ou le technopôle Transalley en France.

 

____________________________________________________________________

Articles qui pourraient aussi vous intéresser:

Pierre Nantel: mon engagement envers vous

La nécessaire transition énergétique: parce que notre avenir en dépend

Le transport électrique: un marché en croissance

Longueuil: une communauté branchée 

Longueuil: au sommet des ventes de véhicules électriques au Canada