LE NPD RÉAGIT À l’INVESTISSEMENT FÉDÉRAL CHEZ PRATT & WHITNEY CANADA

LONGUEUIL — Après avoir exigé que le gouvernement fédéral intervienne pour mieux soutenir l’industrie aérospatiale, les députés néo-démocrates Pierre Nantel (Longueuil--Pierre-Boucher) et Djaouida Sellah (Saint- Bruno-Saint-Hubert) se réjouisent de l’investissement chez Pratt & Whitney Canada, mais estiment que le gouvernement conservateur aurait dû en faire plus pour ce secteur primordial de notre économie.

«Il y a près d’un an, je commentais les coupes chez Héroux Devtek à Longueuil. Je soulignais à quel point l’économie est fragile et j’avais appelé le gouvernement fédéral à en faire plus pour soutenir nos industries de pointe comme l’aérospatiale. L’annonce d’aujourd’hui va dans ce sens et je m’en réjouis, mais il y a un mais», a souligné Pierre Nantel.

Rappelons que le gouvernement conservateur a coupé 500M$ dans les crédits d’impôts sur la Recherche scientifique et développement expérimental, un programme crucial pour appuyer la création d’emplois dans les entreprises innovantes dans des secteurs compétitifs comme l’aérospatiale. Le Canada doit donc en faire davantage pour aider ses industries de pointe.

«Pratt & Whitney est une entreprise qui est au coeur de l’économie de Longueuil et de Saint-Hubert et qui fait partie de notre histoire, a ajouté Djaouida Sellah. J’espère que cette annonce viendra consolider la place de notre région comme un pôle aérospatial primordial pour le Canada entier et que le gouvernement appuiera d’autres initiatives porteuses de l’industrie.»

La porte-parole adjointe du NPD en matière d’Industrie, Anne Minh-Thu Quach, indique toutefois que les sommes annoncées aujourd’hui avaient déjà été annoncées dans le budget 2013. «Le gouvernement Harper profite de cette année électorale pour faire des annonces, mais s’il avait investi cet argent un an et demi plus tôt, on aurait pu créer des emplois bien avant dans le secteur de l’aérospatiale et le secteur manufacturier plutôt que d’essuyer des pertes.»