LA STRATÉGIE NATIONALE RELATIVE AUX VÉHICULES ZÉRO ÉMISSION : « LE GOUVERNEMENT DOIT SE DONNER DES OBJECTIFS PRÉCIS »

À titre de porte-parole en matière d’électrification des transports, Pierre Nantel se désole de constater la stratégie nationale du gouvernement fédéral visant à accroître le nombre de véhicules zéro émission sur nos routes a davantage l'allure d’une annonce-spectacle que d’un réel plan de match.

 

« Ça fait plusieurs semaines que je talonne différents ministres du gouvernement Trudeau à la période des questions sur l’électrification des transports ainsi que sur la nécessité que le Canada se dote d’une stratégie nationale en la matière. Je suis très heureux de voir que les libéraux prennent acte de notre travail dans ce dossier, a déclaré Pierre Nantel. Dommage qu’ils n’aient en réalité aucun objectif précis ».

 

À la base de toute stratégie sérieuse, des objectifs mesurables. Le gouvernement ne donne aucun chiffre quant au nombre de véhicules zéro émission qu’il souhaite voir apparaître sur les routes dans les années à venir. Aucune information non plus sur les moyens qu’il compte employer pour rendre les véhicules électriques plus accessibles.

 

« Les libéraux disent vouloir travailler avec les provinces et les territoires, mais plutôt que d’y aller de propositions concrètes, ils semblent tout simplement vouloir prendre le mérite des initiatives des autres paliers de gouvernement », a ajouté Pierre Nantel.

 

Rappelons que pendant la dernière campagne électorale, Justin Trudeau s’est engagé à ce que le Canada fasse figure d’exemple en installant des bornes de recharges dans les stationnements des édifices gouvernementaux fédéraux et en ajoutant des voitures électriques au parc automobile fédéral. « Nous attendons toujours de voir ces engagements se réaliser », a conclu Pierre Nantel.