LA MOTION NÉODÉMOCRATE POUR ÉLIMINER LA PAUVRETÉ ADOPTÉE

À la demande du NPD, la Chambre des communes a adopté hier soir la motion néo-démocrate pour exiger une action fédérale soutenue pour éliminer la pauvreté chez les enfants.

OTTAWA – Pierre Nantel, député de Longueuil—Pierre-Boucher, est heureux du résultat du vote d’hier qui a vu des députés de tous les horizons politiques appuyer la démarche néo-démocrate pour mettre fin à la pauvreté infantile.

« C’est un pas important : Ottawa reconnaît maintenant l’étendue du problème de la pauvreté chez les jeunes. Le gouvernement fédéral qui sera élu par les citoyens d’ici quelques mois aura le devoir d’en tenir compte, et de passer à l’action dès l’automne 2015 », fait remarquer le député de Longueuil—Pierre-Boucher.

« Les Québécoises et les Québécois savent que le Nouveau Parti Démocratique a les valeurs de solidarité et de lutte contre la pauvreté dans son ADN. En tant que député du NPD, c’est pour moi une priorité critique, rajoute Pierre Nantel. Au Québec, on a besoin d’avoir à Ottawa un gouvernement qui enfin nous ressemble, qui s’occupe de nos priorités, et qui prend les bonnes décisions pour les familles vivant dans la pauvreté et la précarité, comme pour les organismes qui les défendent. »

Rappelons que Pierre Nantel a défendu sa propre vision de la lutte contre la pauvreté lors d’un discours à la Chambre des communes en amont du vote d’hier soir. On peut lire et visionner ce discours à l’adresse www.pierrenantel.org/pauvrete.