EAU CONTAMINÉE À LONGUEUIL : PIERRE NANTEL CRITIQUE LA GESTION DE LA CRISE

LONGUEUIL – Le député néo-démocrate Pierre Nantel (Longueuil—Pierre-Boucher) critique la gestion par les autorités de la crise de l’eau contaminée qui touche près de 300 000 citoyens de la Rive-Sud.

 « La priorité, c’est de rétablir l’eau potable, a exprimé Pierre Nantel. Les citoyens voient les autorités s’obstiner pendant qu’eux attendent toujours de retrouver l’accès à l’eau. »

« En temps de crise, tous les experts vous diront que la transparence est nécessaire. Ce n’est pas normal que le ministre Blaney, en direct à RDI, n’arrive pas à dire si – oui ou non – Environnement Canada a mis des scellés sur le puits d’eau de la Ville de Longueuil ce matin.  Ce n’est pas normal qu’on entende que le gouvernement fédéral a mis un scellé pour le retirer aussitôt, pour ensuite nier que ça s’est passé. Le gouvernement fédéral doit s’expliquer et collaborer avec les autorités municipale et provinciale », a ajouté M. Nantel.

Le député rappelle que les quelque 300 000 citoyens privés d’eau s’attendent à ce que les autorités se concertent et fassent le point fréquemment.

« Les gens ont droit de savoir ce qui se passe et sont dans le droit d’exiger le rétablissement le plus rapide possible de l’alimentation en eau potable, a indiqué M. Nantel. Mais une chose est certaine: avant de rétablir l’eau, il faut s’assurer d’abord et avant tout qu’elle soit propre à la consommation. Est-ce que les autorités municipale, provinciale et fédérale peuvent se parler et gérer cette crise comme il faut? La confiance de la population était déjà ébranlée et l'épisode d'aujourd'hui n’a rien fait pour aider. »