AÉROPORT DE SAINT-HUBERT : PIERRE NANTEL DEMANDE AU MINISTRE DE PROCÉDER À L’HOMOLOGATION DES SELIENCIEUX SANS DÉLAIS

 

 

 

Lors de la période de questions du 16 juin dernier, Pierre Nantel a interpellé le ministre des Transports pour lui demander de délivrer dans les plus brefs délais l’homologation des nouveaux silencieux tant attendus par les écoles de pilotages et les citoyens de Saint-Hubert.

«Ça fait maintenant 3 mois qu’on attend que Transports Canada homologue les silencieux, a affirmé Pierre Nantel. Alors qu’on nous avait dit que la certification serait rapide, les écoles de pilotages attendent toujours après le ministère pour passer leur commande auprès de la compagnie française. Si le ministère se dépêche un peu, on pourrait au moins équiper quelques avions d’ici la fin de l’été.»

La réponse émise par le ministre Garneau a démontré qu’il n’était pas au fait du dossier difficile de l’aéroport de Saint-Hubert et qu’aucune priorisation en vue de la période estivale n’a été faite à Transports Canada. Plutôt que de répondre à la question, le ministre a invité les citoyens à diriger leurs plaintes vers les autorités aéroportuaires.

«Le problème du bruit est en voie d’être réglé, et non pas à coup de plaintes comme le suggère le ministre, mais bien avec l’achat de silencieux et la restriction des heures de vols, a conclu Pierre Nantel. Si le ministre est encore à adresser le problème, les citoyens de Saint-Hubert, les écoles de pilotage et la Ville de Longueuil ont trouvé des solutions et tentent de les appliquer. Je m’attends à ce que Transports Canada joue son rôle de partenaire dans l’instauration de la paix sociale, et tout de suite, pas l’année prochaine. Un été de plus pour les citoyens, c’est un été de trop.»