Pierre Nantel Député Longueuil—Saint-Hubert
  • Porte-parole, Culture et Patrimoine

27 juin 2016

BILAN DE SESSION : « DES CHANGEMENTS PLUS SUR LA FORME QUE SUR LE FOND », DÉPLORE PIERRE NANTEL

Pierre Nantel dresse un bilan mitigé de la session parlementaire qui s’est achevée le 17 juin dernier. S’il est vrai que les libéraux ont entrepris de réparer certains dommages causés par les conservateurs, il est décevant de constater qu’ils ont renoué rapidement avec le confort du pouvoir.

21 juin 2016

AÉROPORT DE SAINT-HUBERT : PIERRE NANTEL DEMANDE AU MINISTRE DE PROCÉDER À L’HOMOLOGATION DES SELIENCIEUX SANS DÉLAIS

Lors de la période de questions du 16 juin dernier, Pierre Nantel a interpellé le ministre des Transports pour lui demander de délivrer dans les plus brefs délais l’homologation des nouveaux silencieux tant attendus par les écoles de pilotages et les citoyens de Saint-Hubert.

16 juin 2016

PIERRE NANTEL ÉLU PRÉSIDENT DU CAUCUS MULTIPARTITE AÉROSPATIAL DE LA CHAMBRE DES COMMUNES

Pierre Nantel a été élu président du caucus multipartite aérospatial de la Chambre des communes le 13 juin dernier. Le caucus a pour mandat d’étudier les enjeux liés à l’industrie aérospatiale ainsi qu’à faire la promotion de ce secteur clé dans notre développement économique.

31 mai 2016

PIERRE NANTEL REND HOMMAGE À XAVIER DOLAN POUR SON FILM JUSTE LA FIN DU MONDE

Monsieur le Président,

Je tiens aujourd’hui à souligner l’importance de voir nos jeunes prendre la parole, le stylo, le micro et la caméra pour raconter leurs histoires, et raconter nos histoires!

19 mai 2016

JOURNÉE DE LA FAIM: PIERRE NANTEL SOLIDAIRE

Pierre a choisi d’aller travailler le ventre vide à l’occasion de la Journée de la faim, initiée par Banques Alimentaires Canada, afin de démontrer sa solidarité envers tous les Longueuillois et Longueuilloises pour qui le jeûne n’est pas un choix, mais une réalité quotidienne.

18 mai 2016

«MAIS OÙ EST LE CAUCUS QUÉBÉCOIS DU PARTI LIBÉRAL?», DEMANDE PIERRE NANTE

À la Chambre des communes, le NPD est passé à un cheveu de faire tomber le projet de loi C-10, lequel permettrait à Air Canada de délocaliser légalement 2 600 bons emplois de l’industrie aérospatiale à l’étranger. Le résultat fut serré; 139 votes contre le projet de loi et 139 votes en faveur. Le président de la Chambre a brisé l’égalité en votant avec le gouvernement pour la poursuite du projet de loi.